Sortie, Lieu

64 ans d’existence la tradition perdure

Par: Marina BRISSET  

RESTAURANT Don Camillo c’est d’abord une histoire de famille. Crée en 1952 par un italien puis légué à des espagnols pendant quelques années, qui ont finalement quitté les lieux pour prendre leur retraite ; le restaurant a été par la suite repris en 1973 par le père de Manuel, Raphael. Celui ci lui a redonné un souffle nouveau et l’a géré pendant 40 ans. Il a été celui qui a le plus marqué de son empreinte le restaurant.

De Raphael (père) à Manuel (fils) :
Lors du décès de son père, c’est Manuel, le gérant actuel qui a repris les rênes depuis bientôt 7ans. Né au Maroc, et de famille originaire d’Espagne il nous raconte avec beaucoup d’émotion et de nostalgie accompagnées de quelques notes d’humour son histoire et l’histoire de ce restaurant.. Il commence d’ailleurs par nous affirmer qu’il a eu le meilleur des professeurs ; depuis toujours, Manuel a eu pour model son paternel envers qui, son regard est très admiratif. Néanmoins, son père lui disait souvent qu’il n’avait pas le temps de lui expliquer comment gérer le Don Camillo et ce sont ces périodes compliquées qui l’ont renforcé. Le gérant remercie le Maroc et son père car depuis 61ans d’existence la tradition perdure et ce patron fait revivre la mémoire du lieu : « On est ce petit restaurant de quartier (…) nous sommes condamnés à ne pas disparaître. »

Une brasserie casablancaise :
Dans un style rétro, le restaurant n’a pas pris une ride. Dès l’entrée nous sommes baignés dans cette ambiance du passé. Lorsqu’il nous raconte tout le vécu de l’endroit, nous arrivons très bien à placer des images sur l’histoire que le restaurant a pu avoir. Un lieu avec beaucoup de charme qui à travers le travail, les plats et la culture de la maison qui nous replongent directement dans l’époque initiale. Le mobilier reflète le côté brasserie-bistrot comme la salière et le poivrier. Seuls quelques éléments ont été modifiés ou modernisés, excepté le miroir avec Obélix, le porte bonheur de la maison.

Au menu ? C'est une véritable façon de faire :
Les plats complètent l’ambiance et la décoration. On y retrouve un très grand choix avec un menu réimprimé tous les jours: un très large choix, comme par exemple des plats du terroir mais encore la tête de veau sauce ravigote, la langue de boeuf, l’escalope Don Camillo (depuis 20 ans), le couscous le vendredi, le méchoui d’agneau le dimanche, des desserts typiques de brasserie, et c’est du fait 100% maison. Cette variété en offre pour tous les gouts et les recettes ont su s’adapter aux exigences des clients avec le temps.

Photo: Marina Brisset