Lieu, À savoir, Culture

À la découverte de la Villa des Arts

Par: Sabrina BOUISRI  

ART Édifiée en 1933, la Villa des Arts de Casablanca, est devenue depuis les années 90, l’endroit incontournable pour les passionnés d’art et culture. Made in casablanca vous fait revivre son histoire !

Histoire

Anciennement nommée «Les Jasmines», la Villa des Arts porte également le nom de «Villa Roudani» car elle se trouve au boulevard Brahim Roudani. S’étalant sur une superficie de 4 000 m², cet édifice a été construit par l'architecte Diego Jimenez pour la famille Tolédano qui y vécut jusqu'en 1974. D'acheteur en acheteur, la Villa des Arts change de fonction à partir des années 90, lorsque la Fondation ONA décide de la reprendre et d’en faire un lieu culturel.

Pour ce faire, la Fondation ONA va entreprendre un projet de réhabilitation pour construire un édifice influencé par le centre Pompidou. L’objectif de ce projet est de créer un espace de découverte et de promotion des arts contemporains. La bâtisse y accueillera le premier événement en 1996 par l'Institut français de Casablanca. l'ONA, va par la suite confier les travaux de rénovation en 1997 à Rachid Andaloussi pour la reconstruction du bâtiment et à l'architecte argentin Eduardo Gaggiano pour le jardin.

Deux ans plus tard, le bâtiment réhabilité se transforme officiellement en «Villa des Arts», caractérisé par une architecture qui réunit cubisme (concernant le toit), Art Déco (au niveau de sa ferronnerie extérieure, son perron, ses marches de marbre blanc et ses escaliers à double évolution) et Art Nouveau (spirales intérieures de la verrière qui éclaire les escaliers).

La Villa des Arts aujourd’hui

La Villa des Arts est le premier musée privé de Casablanca, c’est aussi un endroit de découverte de jeunes talents : «Notre mission et vocation sont la promotion des talents marocains», indique une membre de la Fondation ONA. Elle présente une programmation diversifiée avec des expositions, des rencontres littéraires, des conférences et des spectacles. Les galeries d'art et d'expositions à la Villa ont permis l’exposition de «Yves Saint Laurent et le Maroc», qui rend hommage à ce grand créateur de mode.

Photos : DR