Sortie, Lieu

Les parcs de Casa 2/4 : Le Parc Murdoch

PROMENADE Suite de notre petite balade dans les parcs de Casablanca. Rendez-vous maintenant avenue du 2 mars, près du lycée Mohamed V, dans un petit parc plein de charme récemment rénové : le parc Murdoch.

Il y a encore quelques années, c’était un espace où il ne faisait pas bon se promener le soir, mal éclairé, et surtout mal entretenu. C’est en 2006 que la ville a décidé de lui faire subir un vrai lifting, pour voir apparaître le parc qu’on peut voir aujourd’hui. Si le Parc de la Ligue Arabe est dessiné au cordeau autour de ses rangées de palmiers, le parc Murdoch joue plus dans la profusion et la confusion. Certes, il y a bien son allée centrale avec ses palmiers, mais on y croise aussi des conifères, des feuillus, des fleurs et des buissons, répartis un peu partout pour casser un peu l’image droite et ennuyeuse de certains parcs. Pour avoir ce résultat sur 4 hectares, la ville a dépensé 27 millions de dirhams : nouvelles plantations, grilles autour du parc, éclairage, irrigation, ainsi qu’un boulodrome, pour s’adonner à la pétanque l’après-midi, et une aire de jeux pour enfants – c’est assez rare pour être précisé – accueillante et en bon état.

Lieu de tournage


Maintenant, un gardien s’y promène, costume bleu, casquette et sifflet rose à la main, pour faire régner l’ordre et surtout le calme. Pas de vastes pelouses pour s’allonger, mais des bancs par dizaines, souvent squattés pour les rendez-vous galants. Sur les bancs du parc Murdoch, on s’assoit généralement deux par deux, et main dans la main. Si vous êtes seul, vous pourrez toujours y faire votre footing, ou tout simplement une promenade à l’ombre des palmiers. Le réalisateur et producteur Nabil Ayouch, en tout cas, y va régulièrement : il aime tellement ce parc qu’il y a tourné plusieurs scènes de son film Whatever Lola Wants.

Texte & photo
Mathias Chaillot