Hébergement, Lieu, À savoir

Nouveau souffle pour le Sofitel Tour Blanche !

Par: Graziella CHASSANY  

INTERVIEW EXCLUSIVE Le Sofitel Casablanca Tour Blanche, l’un des hôtels qui « épouse » parfaitement la signature architecturale de la métropole, tout en y ajoutant une touche de modernité et de fraîcheur qu’on ne saurait ignorer s’apprête à connaître un nouvel esprit et un nouveau programme événementiel… Promesse de Jérôme Lobier, fraîchement nommé à la direction générale de l’hôtel et que nous avons rencontré lors d’une interview exclusive !

Passionné / Passionnant !

Parlez-nous de votre parcours

Après un Master spécialisé en management hôtelier, j’ai entamé une carrière dans ce domaine, à travers la restauration. J’ai opté pour la restauration parce que je trouvais qu’elle regroupait tout ce qui me passionne à ce jour : le management, la proximité avec les équipes, le contact et le relationnel avec les clients, mais aussi l’organisation d’événements, la dynamique que nous pouvons avoir sur les différents lieux de vie d’un établissement et enfin la création de nouveaux concepts marketing pour faire de chaque point de vente « The Place to Be » dans la ville.

Plusieurs ambitions m’ont ensuite mené au poste de Directeur d’Exploitation au Sofitel d’Agadir. Cette nouvelle fonction m’a permis d’élargir la création de l’expérience client, c’est-à- dire de ne plus m’intéresser uniquement à l’arrivée du client, jusqu’à son départ, mais bien avant et bien après son séjour. En d’autres termes, il s’agit pour moi d’accompagner le client dès qu’il commence à rêver de son séjour et de lui donner envie de revenir.

Aujourd’hui, l’opportunité m’a été donnée d’être le Directeur Général du Sofitel Casablanca Tour Blanche. Ma mission est tout d’abord de pérenniser le très beau travail réalisé par les équipes en place, et ceci, à l’initiative de mon prédécesseur Thomas Greggory et renforcer l’identité « Quand l’art inspire les arts de vivre ».

Vous arrivez du Sofitel Agadir Royal Bay, on passe donc du touriste en quête de soleil et d’exotisme, à l’homme d’affaire qui n’a pas forcément le temps de « découvrir » le paysage… Êtes- vous prêt à gérer ce type de clientèle ?

Je ne dirais pas que c’est une clientèle différente… Je dirais même que ce sont les mêmes clients, mais habillés différemment ! J’ai retrouvé des clients d’Agadir, ici à Casablanca et c’est un réel plaisir de pouvoir les côtoyer dans leur quotidien.

Que vous inspire Casablanca ?

Une ville aux multiples facettes et qui bouge énormément. Casablanca est pour moi une ville de diversité, de multi-culturalité, de créativité constante et sans cesse en mouvement.
D’ailleurs, pas plus tard que Dimanche dernier, j’ai pu découvrir le Studio des Arts Vivant à travers un magnifique concert de Nik West, la bassiste de Prince, un très grand moment !