Sortie, Lieu, À savoir

Un théâtre digne de la capitale

THEATRE Annoncé comme un projet titanesque, le projet du théâtre de Casablanca verra le jour mi-2016. Un budget estimé à plus d’un milliard de dirhams et une équipe franco-marocaine d’architectes permettront à cet édifice d’exister.

Le premier Workshop de concertation et d'échanges sur la préfiguration du futur Grand Théâtre de Casablanca, le CasArts, a eu lieu en début du mois de juillet à la métropole. Ce workshop avait pour objectif de débattre de la préfiguration du projet culturel du Grand Théâtre et de sa déclinaison en programme fonctionnel. 

Le président du jury de ce concours avait déclaré que « le règlement du concours stipule que le projet doit être réalisé en étroite collaboration entre des architectes marocains et étrangers». C’est ainsi que des architectes réputés du royaume ont collaboré avec des stars de l’architecture internationale afin de présenter les projets. C’est finalement le duo Christian de Portzamparc – Rachid Andaloussi qui a séduit le jury et qui verra son projet se monter sur la mythique place Mohamed V.

Le projet baptisé « CasArt » ne sera pas qu’un simple théâtre. Ce sera un centre multiculturel sur 24 000m2, autour de l’église du Sacré-Cœur, l’école des beaux-arts et le musée des bijoux. Ayant comme ambition d’être un lieu d’animation, de convivialité et de rencontres artistiques, CasArt aura trois salles sont une polyvalente d’une capacité de 1800 places. Elle abritera concerts, music-halls, chorégraphies et ballets. Un black box, de 400 places, connecté à un auditorium de 600 places, abritera le théâtre et toutes les activités expérimentales.

Des salles de répétition, des commerces et d’autres services (restaurants, cafés, cyberspaces, espaces de lecture, librairie, salle d’exposition et boutiques d’art) sont également prévus. Il s’agira bien d’une «médina culturelle».

 

Texte Zineb Bennouna

Photo DR